Exemple de prefata

Posted on December 22, 2018 by agrofarm

L`acte de Juhel suggère une prise de conscience des grands changements dans la situation politique du midi depuis sa croisade précédente au printemps 1211, lorsque la ville et le comte de Toulouse avaient toujours été alignés à l`extérieur du côté des croisés, et il avait publié des actes faisant référence à la « Les hérétiques Albigeois. Nous espérons que cette question est une étape productive et favorise de nouveaux partenariats d`hydrogéologues et d`écologistes dans le nouveau domaine de l`hydrogéoécologie. Par conséquent, un nouveau modèle d`interprétation semble nécessaire. Au XIIe siècle, lorsque l`action militaire contre l`hérésie dans le sud de la France fut d`abord évoquée, la papauté promettait des récompenses spirituelles, mais celles-ci ne concordent pas avec les avantages offerts aux croisés à Jérusalem. Ioan Manta a été jeté hors du système éducatif en 1949 et emprisonné entre 1949 et 1951 (6). Le partenaire de Matilda dans la question de la restauration de la cathédrale et le transfert des reliques de Saint-ces deux décennies de guerre en Languedoc et en Provence ont donc contribué à une Refiguration beaucoup plus large de l`autorité religieuse et du pouvoir temporel à travers le Continent. La preuve documentaire comprend également des renvois plus obliques à des personnes qui étaient absentes des cérémonies ou des procédures judiciaires dans leurs patries parce qu`ils étaient allés aux Albigeois, et ici, aussi, il révèle souvent des individus qui étaient trop mineurs pour être remarqués par le Chroniqueurs. Cependant, dans les sources de Matilda, cette strate sociale reste à l`arrière-plan: représentées comme étant les plus éloignées de l`établissement de relations directes avec la comtesse, elles sont souvent incluses dans les identités collectives de la Communauté urbaine. En quelques semaines en juin 1209, les greffiers du duc ODO de Bourgogne ont publié des actes faisant référence à son attaque imminente sur les «hérétiques provençaux», les «hérétiques Albigeois», les «Albigeois» et simplement les «hérétiques». Ces documents remettent donc en question une tendance récente de la littérature historique, illustrée plus clairement dans les œuvres de Jean-Louis Bigot et Mark Pegg, qui soutient que le terme «Albigeois» n`a pas été utilisé comme terme principal pour les hérétiques languedociens jusqu`à ce que certains temps après la croisade avait commencé; au lieu de cela, les éléments de preuve examinés ici indiquent que dès le début, «Albigeois» était le terme principal utilisé par ses adversaires pour décrire l`hérésie dans la région.